Pourquoi un meilleur cadre naturel ?

Image : illustration questionLes grandes mutations industrielles qui se sont mises en place depuis plus d'un siècle ont conduit les hommes à se regrouper dans des villes dont certaines sont devenus des mégalopoles. Ceci a conduit parallèlement à la fin du monde rural, l'agriculture mécanisée nécessitant moins de main d'œuvre.

 

Le secteur tertiaire en se développant a accéléré ce phénomène. Il n'est pas certain que ces nouveaux modes de vie correspondent aux aspirations de chacun. Aujourd'hui, les villes sont souvent désignées péjorativement comme des lieux où le bruit, la pollution, les encombrements et la promiscuité dominent. Heureusement, ces images dures ne sont pas toujours la réalité, mais notre attachement à un cadre de vie de qualité et le nécessaire regroupement des hommes, pour leur permettre de mieux vivre ensemble sont une grande contradiction. Il faudra trouver un équilibre mais les manières d'y arriver sont sources de nombreuses interrogations :

  • Comment concilier la densité de l'habitat des villes actuelles avec les aspirations légitimes des habitants qui souhaitent plus d'espaces publics, moins de bruit, une bonne qualité de l'air ?
  • Comment faut-il comprendre les espaces non bâtis des villes. Sont-ils réellement des espaces naturels, ou bien ne sont-ils que des espaces publics aménagés pour le loisir et la qualité du paysage ? Répondent-ils à d'autres fonctions ?
  • Peut-on parler à leur sujet de moyen de préservation des éco-systèmes et de la bio-diversité, souvent opposés à la présence de l'Homme ?
  • Comment peut-on gérer ces espaces urbains que l'on qualifie parfois de naturels, si leur entretien demande l'usage de produits phyto-sanitaires ou une surconsommation d'eau pour favoriser la croissance végétale ?
  • Peut-on trouver, par exemple, par le biais des éco-quartiers de moyens pour, à la fois, créer des logements nécessaires et respecter les règles de base du développement durable : plus d'espaces, moins de voiture, plus de transports en commun, moins de consommation d'énergie, plus de services de proximité, moins d'étalement urbain ?

D'une manière générale, comment peut-on concilier les souhaits de vivre en habitat de faible densité accompagné d'espaces verts, et ainsi de privilégier son cadre de vie, tout en luttant contre l'étalement urbain et la consommation du foncier qui empiète sur des espaces naturels péri-urbains nécessaires à tous.

Les questions que cela soulève :

  • Comment protéger au mieux le cadre naturel afin de le transmettre aux générations futures?
  • Comment le protéger de la pollution visuelle? des constructions? de la pollution atmosphérique?
  • Comment penser les aménagements dans le respect de la nature et de l'accessibilité à tous (handicapés)?
  • Quel type de végétation trouve-t-on dans les parcs? quels animaux (oiseaux mammifères etc...?
  • Comment accéder aux espaces naturels? Où se garer? (problème de sécurité, nuisances pour les riverains, places handicapées...
  • Où se situent les parcs?

Image : illustration sur le cadre naturel

Informations supplémentaires